La maladie parodontale est une maladie infectieuse due à des bactéries qui se déposent principalement au sein du tartre et également sur la langue.
Le tartre, lorsqu’il est profond (sous la gencive) est une source de destruction osseuse (os qui soutien les dents) due à l’activité des bactéries en son sein.
Cette destruction osseuse est appelée maladie parodontale (mais également déchaussement dentaire).
La multiplication de ces bactéries se fait dans la bouche dans son ensemble ce qui est à l’origine des saignements de gencive et également de la mauvaise haleine.

Si des implants sont posés alors qu’une maladie parodontale est présente, les implants ont tous les risques de se déchausser également à terme.
Sans compter le risque de contamination de ces implants lors de la chirurgie ce qui entraînerait une perte de l’implant rapide.

Cette maladie parodontale (ou déchaussement), n’est pas une fatalité.
Nous maîtrisons son traitement depuis plusieurs années maintenant mais il doit être entrepris le plus tôt possible car nous ne pouvons que stopper l’évolution de la destruction osseuse et regagner l’os perdu.

Il est impératif de traiter une maladie parodontale si elle existe précédemment à la pose d’un ou de plusieurs implants.